La plantation des Noëls d'antan, entre agriculture et écologie.

L'entreprise est fondée sur la conscience écologique et environnementale.  Depuis  que l'idée de se lancer dans la production d'arbres de Noël a germée, nous avons fait nos choix en fonction de notre environnement immédiat, de notre impact sur celui-ci ainsi que sur la planète.

 
terrain_edited.jpg

L'environnement de la plantation

Des choix naturels et aucun produit chimique

La Plantation des Noëls d'antan profite d'un site enchanteur mais aussi sensible.  Dès l'établissement de l'entreprise, nos choix ont été guidés par celui-ci.  La plantation est bordée au nord par la Rivière du Sud qui rejoint le fleuve St-Laurent à Montmagny.  Au début des années 2010, alors que l'idée de la production d'arbres de Noël s'implantait dans nos têtes, une espèce de poisson disparue et réintroduite s'implantait dans la Rivière du Sud.  En effet, le bar rayé établissait dans la rivière une de ses premières frayères suite à sa réintroduction dans le fleuve.  Comme le terrain de la plantation possèdent une dénivelée du sud vers le nord, la proximité du cours d'eau rendait pour nous inconcevable l'idée d'utiliser pesticides ou engrais.  Nous avons donc décidé de nous fier à Mère Nature et à notre travail pour veiller à la croissance de nos arbres.

La Boutique

Une petite part à la grande roue de l'économie circulaire

L'idée de l'économie circulaire est produire des biens à partir de matériaux réutilisés et/ou recyclés de manière à réduire la production de nouveaux matériaux et ainsi diminuer les dommages à l'environnement.  Les décorations de Noël artificielles, comme les sapins et les couronnes, constituent des produits difficilement recyclables puisqu'ils sont composés la plupart du temps d'une combinaison de matériaux différents: plastiques, métaux, etc.  L'idée nous est donc venue de favoriser leur réutilisation en leur donnant une seconde vie après quelques retouches.  Nous vous offrons donc une boutique où il n'y a rien de neuf!  Tout ce que vous trouverez à la boutique, mis à part certaines pièces d'artisanat comme les tricots, est fait à partir d'articles et/ou de matériaux récupérés qui autrement auraient été mis au rebut.  Si vous voulez aussi faire votre part, vous pouvez apporter vos vieilles décorations et les déposer dans la boîte prévue à cet effet.

20210718_173513.jpg
20210731_152753.jpg

Pas seulement des arbres

Un espace pour la vie!

Tous ont un jour ou l'autre entendu parlé  des abeilles qui disparaissent ou des papillons monarques qui voient leurs habitats diminués.  Nous avons décidés de faire notre bien humble part pour préserver des habitats variés.  Plutôt que d'utiliser la totalité de la superficie cultivable, nous avons décidé de limiter notre production afin de garder des parcelles de terrain non cultivées que nous entretenons de façon contrôlée.  Ces parcelles sont donc peuplées de fleurs sauvages dont entre autres, l'asclépiade commune, nécessaire au cycle de vie du monarque puisque ses chenilles s'en nourrissent exclusivement.  Ces milieux ouverts sont aussi profitables à de nombreuses espèces d'oiseaux comme les dindons sauvages, les merles bleus et le crécerelles d'Amérique qui nichent tous sur la propriété.

Sapin naturel ou artificiel, lequel est le plus écolo?

L'éternelle question!

La question se pose et suscite biens des débats.  Certains disent que l'arbre artificiel serait plus écologique parce que plus durable, qu'il est illogique de couper un arbre pour une fête ou que l'agriculture pollue.  D'autres diront que la production d'arbres favorise la réduction du dioxyde de carbone et qu'au contraire la production d'arbres artificiels l'augmente.

En fait, selon une étude d'une firme de consultants en environnement effectuée à la fin des années 2000, l'empreinte écologique d'un arbre artificiel correspond environ à celle de vingt arbres naturels.  C'est donc dire que pour que l'arbre artificiel soit plus écologique, il vous faut le conserver pendant au moins vingt ans.

De plus, même si vous le conserviez vingt ans, votre arbre artificiel serait difficilement recyclable alors que les arbres naturels sont, dans la plupart des municipalités, récupérer pour être compostés.

Alors, selon vous, quel arbre est le plus vert?

naturel artificiel.png
empreinte verte.jpg

Notre empreinte écologique

Ce qu'on laisse derrière nous...

En développement...  Je fais des calculs!